Accueil | Actualités | Médias | Le magazine trimestriel Charles disparaît
Pub­lié le 15 juillet 2018 | Éti­quettes :

Le magazine trimestriel Charles disparaît

Les temps sont difficiles pour les magazines papier. Après les aller retours éclairs de Vraiment, L’Ebdo, les très grandes difficultés du Nouveau magazine littéraire, c’est au tour des éditions La Tengo d’être obligés de suspendre une parution.

La Tengo recherche des investisseurs

Le magazine Charles publié sous forme trimestrielle depuis 2012, arrête sa publication. Ce mook (contraction anglomane de magazine et de book) diffusé en librairie vendrait moins de 2.000 exemplaires par numéro malgré l’aide d’une diffusion en kiosque ces dernières années.

La maison mère de Charles, les éditions La Tengo possédées par Frédéric Houdaille (gérant de l’agence H2com) recherche des financements pour poursuivre la parution de son deuxième mook au profil plus culturel, Schnock et peut-être relancer Charles.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

100% récolté
Nous avons récolté $231 sur $2. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux