Si dès le 17 mars, la con­tra­ven­tion pour non-respect du con­fine­ment était majorée, il en fau­dra plus pour intimider une par­tie de la pop­u­la­tion. Nous revenons sur le traite­ment médi­a­tique de la vio­la­tion délibérée et assumée de ces règles.

lire plus