France TV : La suppression de la pub a coûté 746 millions

Dans un rapport présenté mercredi 10 juillet à la commission des affaires culturelles de l’Assemblée, le député PS Marcel Rogemont a demandé que le projet de loi de l’audiovisuel mené par Aurélie Filippetti apporte « la garantie du maintien de la publicité en journée » sur le service public.

Et pour cause : selon ce dernier, la suppression de la publicité après 20h, en vigueur depuis 2009, a déjà coûté à l’État, qui a versé 1,892 milliards d’euros de dotation budgétaires pour n’en récolter que 1,146 milliards grâce aux taxes, près de 746 millions d’euros de manque à gagner. Ces aides importantes sont, pour M. Rogemont, nocives pour « l’indépendance de France Télévisions ».

La réforme sera débattue à partir du 24 juillet à l’Assemblée nationale.

Crédit photo : Julie70 via Flickr (cc)