Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Censure sur Twitter : la France devant la Russie

11 août 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Censure sur Twitter : la France devant la Russie

Censure sur Twitter : la France devant la Russie

11 août 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Dans son rapport de transparence semestriel, Twitter révèle que la France se situe en deuxième position en ce qui concerne les requêtes visant à obtenir la suppression de certains contenus publiés sur son réseau.

Si prompte à don­ner des leçons de démoc­ra­tie, la « patrie des droits de l’homme » fig­ure pour­tant sur le podi­um de la cen­sure avec 108 deman­des entre jan­vi­er et juil­let 2014. En tête du classe­ment, la Turquie compt­abilise 186 requêtes. Der­rière la France, loin der­rière, la Russie en affiche seule­ment 32…

Twit­ter a con­staté, sur le plan inter­na­tion­al, une hausse con­tin­ue des deman­des de sup­pres­sion de con­tenus jugés litigieux. « Nous avons reçu 14 % de deman­des de sup­pres­sion sup­plé­men­taires durant le pre­mier semes­tre 2014 par rap­port à la péri­ode précé­dente », a expliqué le réseau social. Et d’a­jouter que « la majorité de ces requêtes provi­en­nent de la Turquie, de la France et de la Russie, ce qui a abouti à la fer­me­ture de 25 comptes et à la sup­pres­sion de 224 tweets. En total­ité, 25 comptes et 251 tweets ont été retirés de dif­férents pays à tra­vers le monde ».

En France, les 108 requêtes sont essen­tielle­ment d’o­rig­ine admin­is­tra­tive – une seule provient d’un tri­bunal. Celles-ci ont visé 112 comptes et 28 % de ces deman­des ont été sat­is­faites : 30 mes­sages ont été sup­primés. Cepen­dant, aucun compte n’a été fer­mé. Erwan Le Nagard, spé­cial­iste de Twit­ter, con­state que « glob­ale­ment, ces deman­des sont en hausse dans le monde, mais en recul en France. Au précé­dent semes­tre, l’ac­tu­al­ité fut mar­quée par plusieurs affaires con­cer­nant des hash­tags racistes et anti­sémites. Twit­ter et l’U­nion des étu­di­ants juifs de France avaient col­laboré pour sanc­tion­ner ces propos ».

« On peut tou­jours s’é­ton­ner de l’im­pli­ca­tion d’or­gan­ismes gou­verne­men­taux dans ces deman­des de sup­pres­sion. Néan­moins, je ne pense pas que l’on puisse par­ler de cen­sure active. Twit­ter reste un large ter­rain d’ex­pres­sion si l’on met en per­spec­tive ces 30 tweets sup­primés au regard des 500 mil­lions de tweets pub­liés chaque jour ! », tempère-t-il.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés