Accueil | Actualités | Médias | Lagardère empêche la diffusion d’un reportage sur sa vie privée
Pub­lié le 16 juillet 2013 | Éti­quettes : , ,

Lagardère empêche la diffusion d’un reportage sur sa vie privée

Un reportage sur la vie privée d’Arnaud Lagardère avec sa compagne, Jade Foret, 22 ans, intitulé « La belle, le milliardaire et la discrète » avait été diffusé en Belgique sur RTBF en 2012.

Le reportage avait alors suscité les moqueries des internautes ainsi que la colère des actionnaires de Lagardère, qui le considéraient comme un « suicide médiatique ». Afin de ne pas reproduire son erreur, Arnaud Lagardère vient tout simplement, via sa filiale Lagardère thématiques, de racheter les droits de diffusion en France pour un délai « de quelques semaines à quelques années », écrit le Marianne belge. « À expiration des droits, rien n’empêcherait Lagardère de les acheter à nouveau pour maintenir le verrou sur une diffusion hexagonale », ajoute le magazine.

Dans le reportage, on pouvait voir le patron du groupe Lagardère dans son intimité avec le mannequin de 30 ans sa cadette. On y découvrait les moqueries de sa belle-famille sur son pantalon trop serré, le surnom que lui attribuait la mère de Jade, « tonton Nono », ainsi que son tatouage amoureux sur le tibia.

Voilà donc ces derniers un brin rassurés par cette censure à durée indéterminée. Pour les curieux, le reportage est toujours présent sur le site internet de la chaîne belge RTBF.

Voir aussi : Le groupe Lagardère - infographie

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This