Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
<span class="dquo">«</span> Viol islamique de l’Europe » : la couverture politiquement incorrecte d’un magazine polonais

28 juillet 2016

Temps de lecture : 4 minutes

Accueil | Veille médias | « Viol islamique de l’Europe » : la couverture politiquement incorrecte d’un magazine polonais

« Viol islamique de l’Europe » : la couverture politiquement incorrecte d’un magazine polonais

Accueil | Veille médias | « Viol islamique de l’Europe » : la couverture politiquement incorrecte d’un magazine polonais

« Viol islamique de l’Europe » : la couverture politiquement incorrecte d’un magazine polonais

28 juillet 2016

[Pre­mière dif­fu­sion le 29 févri­er 2016] Red­if­fu­sions esti­vales 2016

La couverture de l’hebdomadaire polonais wSieci paru le 15 février dernier en a fait bondir plus d’un : une femme blanche et blonde vêtue d’un drapeau européen en guise de robe, avec des mains basanées, probablement nord-africaines ou moyen-orientales, l’attrapant par les cheveux, les poignets, les hanches et le décolleté.

En titre : « Viol islamique de l’Europe » avec, en sous-titre, « Notre rap­port : ce que les médias et les élites brux­el­lois­es cachent aux citoyens de l’Union ». Cette cou­ver­ture ren­voie à deux arti­cles : « L’enfer de l’Europe », d’Aleksandra Rybińs­ka, et « L’Europe veut-elle se sui­cider ? », de Bro­nisław Wild­stein. Il s’agit de deux jour­nal­istes con­ser­va­teurs, aux vues plutôt proches du par­ti Droit et Jus­tice (PiS) de Kaczyńs­ki, actuelle­ment au pou­voir, qui pub­lient régulière­ment dans cette revue con­ser­va­trice et glob­ale­ment plutôt favor­able au PiS. wSieci (un nom qui sig­ni­fie « Dans le réseau », écrit en un seul mot) est un heb­do­madaire jeune, qui a fait son appari­tion en 2012. En décem­bre 2015, il s’est ven­du en moyenne à plus de 84 000 exem­plaires, ce qui en fait le qua­trième heb­do­madaire d’actualité en Pologne (le numéro 1 des heb­do­madaires d’actualité s’est ven­du le même mois à 142000 exem­plaires en moyenne). Il a été créé par un groupe de jour­nal­istes con­ser­va­teurs qui ont aus­si dévelop­pé un des plus grands sites d’information de droite en Pologne : wPolityce.pl. Cet heb­do­madaire est un habitué des cou­ver­tures « chocs » ou « polémiques ».

« Viol islamique de l’Europe »

« Viol islamique de l’Europe »

La cou­ver­ture du numéro paru le 15 févri­er a sus­cité comme on pou­vait s’y atten­dre des réac­tions néga­tives dans plusieurs médias inter­na­tionaux. De manière récur­rente, les auteurs des arti­cles trai­tant ce sujet ont par­lé d’un heb­do­madaire « ultra-con­ser­va­teur », « d’extrême droite », « xéno­phobe » ou « raciste », et ils ont cité les com­para­isons avec la pro­pa­gande fas­ciste ou nazie d’avant-guerre qui cir­cu­laient sur les réseaux soci­aux. Cela a été le cas par exem­ple du site de blogs Big Brows­er du jour­nal Le Monde, du site Au Féminin, de RT en français, du Huff­in­g­ton Post UK, du jour­nal ital­ien Cor­riere del­la Sera et du média pub­lic alle­mand Deutsche Welle. Ce dernier média a toute­fois rap­pelé l’existence d’autres cou­ver­tures récentes dans le même style, comme celle du mag­a­zine Focus en Alle­magne. Le site Bre­it­bart s’est quant à lui fait qual­i­fi­er d’extrême droite par le Wash­ing­ton Post pour avoir par­lé de cette cou­ver­ture de manière sim­ple­ment descrip­tive. Une descrip­tion de Bre­it­bart reprise par le Dai­ly Mail chez nos voisins bri­tan­niques. Côté cri­tiques, les auteurs con­tes­tent le mes­sage véhiculé en cou­ver­ture de wSieci qui ferait, d’après eux, référence aux mul­ti­ples agres­sions de la Saint-Sylvestre à Cologne. Ils en prof­i­tent pour véhiculer l’information fausse lancée par des médias belges sur le fait qu’il n’y aurait que 3 réfugiés par­mi les inculpés de Cologne. Ce men­songe, qui avait été rapi­de­ment démen­ti par le pro­cureur de Cologne, est donc util­isé pour dis­créditer les allé­ga­tions sup­posées de l’hebdomadaire polon­ais. Cette stratégie a été adop­tée, entre autres, par Direct Matin, le Wash­ing­ton Post, le jour­nal espag­nol El Mun­do

Le pre­mier des deux arti­cles aux­quels la cou­ver­ture de wSieci ren­voie, « L’enfer de l’Europe » (inti­t­ulé « Viol islamique » dans le som­maire du numéro), est une liste non exhaus­tive des nom­breux vio­ls et agres­sions per­pétrés depuis la mi-2015 par des deman­deurs d’asile ou immi­grés de fraîche date con­tre d’autres « migrants » dans les cen­tres d’accueil et aus­si con­tre des autochtones en Alle­magne, au Dane­mark, en Suède et en Norvège, avec égale­ment un rap­pel des agres­sions con­tre les auto­mo­bilistes, les chauf­feurs routiers et les habi­tants à Calais. En intro­duc­tion, la jour­nal­iste Alek­san­dra Rybińs­ka affirme que l’on assiste au choc de deux civil­i­sa­tions qui se sont com­bat­tues pen­dant qua­torze siè­cles, et que les musul­mans qui vien­nent en Europe por­tent dans leur con­science col­lec­tive le con­flit avec le monde européen. Le deux­ième arti­cle, « L’Europe veut-elle se sui­cider ? » (« Le sui­cide de l’Europe » dans le som­maire du numéro), est de la plume de Bro­nisław Widl­stein, un grand nom du jour­nal­isme en Pologne et aus­si de l’opposition étu­di­ante au régime com­mu­niste à la fin des années 70, exilé en France dans les années 80 et revenu en Pologne en 1989. Wild­stein rap­pelle qu’en invi­tant les immi­grés en sit­u­a­tion irrégulière à venir en Alle­magne, Angela Merkel a vio­lé les traités européens avec le sou­tien de Brux­elles. Wild­stein pose la ques­tion de la survie de l’Europe et reproche aux élites européennes de refuser toute dis­cus­sion sur les impli­ca­tions sociales d’un tel afflux d’immigrants de cul­ture étrangère à la nôtre. Selon les auteurs des deux arti­cles, le prin­ci­pal prob­lème c’est le nihilisme européen et le rel­a­tivisme des habi­tants du con­ti­nent par rap­port à leurs pro­pres normes et valeurs tra­di­tion­nelles, ce qui les rend inca­pables d’imposer leurs modes de con­duite aux nou­veaux arrivants : « Les arrivants com­pren­nent que l’Europe con­tem­po­raine est un lieu où les croy­ances et normes anci­ennes sont mortes. Dans cette sit­u­a­tion, ils se réfèrent à la civil­i­sa­tion qu’ils con­nais­sent, c’est-à-dire la leur. ».

La cou­ver­ture de l’hebdomadaire porte donc un dou­ble sens. Il ne s’agit pas que des vio­ls d’européennes par des immi­grants, mais du viol d’une Europe qua­si-con­sen­tante par le monde islamique. Rien à voir en tout cas avec la pro­pa­gande fas­ciste ou nazie d’avant-guerre. La cou­ver­ture de wSieci reflète la lib­erté de ton et la diver­sité d’opinions de rigueur dans les médias polon­ais. Des médias où la « pen­sée unique européenne », la « bien-pen­sance » et le « poli­tique­ment cor­rect » ne représen­tent qu’un courant par­mi d’autres.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

No Content Available

Derniers portraits ajoutés