Ven­dre­di 23 avril 2021, une fonc­tion­naire de la police nationale a été sauvage­ment assas­s­inée par un islamiste tunisien dans le com­mis­sari­at de Ram­bouil­let. Cet atten­tat vient à la suite de nom­breux autres et sa cou­ver­ture par cer­tains médias fait par­tie des motifs de con­ster­na­tion. La banal­i­sa­tion de ce type d’acte bar­bare ne sem­ble pas si éloignée.