Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
[Dossier] Les sites d’actualité les plus cités en Russie

5 août 2017

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Dossiers | [Dossier] Les sites d’actualité les plus cités en Russie

[Dossier] Les sites d’actualité les plus cités en Russie

[Red­if­fu­sions esti­vales 2017 – arti­cle pub­lié ini­tiale­ment le 06/04/2017]

Après les journaux d’actualités politiques et les chaînes nationales de télévision les plus influents en Russie, l’Ojim présente les sites russes d’actualité les plus cités. Comme dans nos deux articles précédents, nous nous référons à leurs indices de citation calculés par l’institut Медиалогия (Medialoguia). L’échelle d’évaluation varie de 0 à 30 000.

Life.ru

Créé en 2009, Life.ru est aujourd’hui le site d’actualité le plus cité avec un indice de 24 638. Son pro­prié­taire est Aram Gabrelyanov, jour­nal­iste et édi­teur russe, prési­dent du comité de direc­tion du jour­nal Izves­tia (le deux­ième plus grand jour­nal russe dont l’orientation est pro-Krem­lin) et directeur de News Media (entre­prise d’édition imp­ri­mant les Izves­tia). News Media, à son tour, appar­tient au Groupe Media Nation­al dont le pro­prié­taire est Youri Kovaltchouk, ami proche du Prési­dent Pou­tine. Rap­pelons que Kovaltchouk pos­sède la total­ité des Izves­tia, la chaîne de télévi­sion REN TV et 25 % des actions de la chaîne Per­vyi kanal.

Life.ru. est claire­ment un site pro-éta­tique, ce que cer­tains lui reprochent. Le jour­nal­iste Oleg Kachine (Kom­so­mol­skaïa Prav­daKom­m­er­santRousskiï Jour­nalLimon­kaIzves­tiaExpert , Bol­choï GorodRousskaïa Jizn) l’accuse de défendre non pas les intérêts de la société mais ceux de l’État.

Rbc.ru

Le site Rbc.ru fait par­tie du groupe RBC (Ros­Busi­ness­Con­sult­ing), le plus grand média-hold­ing indépen­dant. En deux­ième posi­tion dans la sta­tis­tique de Medi­a­logu­ia avec un indice de cita­tion de 20 409.

Depuis 2010 le groupe RBC appar­tient entière­ment à Mikhaïl Prokhorov, homme poli­tique, entre­pre­neur et mil­liar­daire (for­tune estimée à plus de 13 mil­liards de dol­lars). En 2012, il se présente aux élec­tions prési­den­tielles où il arrive troisième avec 7,98 % des suf­frages. Une des per­son­nes les plus influ­entes et les plus rich­es de Russie, com­plète­ment hors de con­trôle du Krem­lin, Prokhorov est per­sona non gra­ta pour Pou­tine surtout après la pub­li­ca­tion dans le jour­nal RBC d’un arti­cle sur sa fille.

Gazeta.ru

Gazeta.ru, crée en 1999, est en troisième posi­tion dans la liste établie par Medi­a­logu­ia avec un indice de 18 084.

Gazeta.ru fait par­tie de Rambler&Co, un des plus grands groupes russ­es tra­vail­lant dans le domaine des médias, des tech­nolo­gies de l’information et du e‑commerce. 100 % des actions de Rambler&Co appar­ti­en­nent à Alexan­dre Mamoute, homme d’af­faires et oli­gar­que russe. La posi­tion de gazeta.ru par rap­port au Krem­lin peut se déduire des rela­tions ami­cales et de con­fi­ance de Mamoute avec Alich­er Ous­man­ov, pro­prié­taire de Kom­m­er­sant, (le jour­nal le plus influ­ent de Russie) et proche de Pou­tine. Mamoute est égale­ment très proche d’Abramovitch et de Berezkin, pro­prié­taire du jour­nal Kom­so­mol­skaïa Prav­da le cinquième jour­nal nation­al. Berezkin, à son tour, est un très bon ami d’Abramovitch et les deux oli­gar­ques sont proches de Vladimir Pou­tine.

Lenta.ru

Lenta.ru, avec un indice de cita­tion de 17 670, se trou­ve en qua­trième posi­tion dans la liste de Medi­a­logu­ia. Fondé en 1999, ce site d’ac­tu­al­ité, tout comme Gazeta.ru, fait par­tie du groupe Rambler&Co dont le pro­prié­taire est Alexan­dre Mamoute dont la posi­tion vis-à-vis de l’Etat a été éclairée plus haut.

Fontanka.ru

Le site existe depuis 1999. Il fait par­tie des cinq sources Inter­net d’information les plus citées bien que son indice de cita­tion soit beau­coup plus bas que celui des qua­tre pre­miers sites – 6 251. Fontanka.ru appar­tient en par­tie à Ajour (Agence des inves­ti­ga­tions jour­nal­is­tiques), groupe de médias dont le pro­prié­taire est Andreï Bakonin (Kon­stan­ti­nov), intel­lectuel, jour­nal­iste et écrivain pro Pou­tine. .

Bakonin ne détient que 49 % des actions d’Ajour car 51 % ont été ven­dus, en 2013 à Bon­nier Group, grand média hold­ing famil­ial sué­dois qui pos­sède 175 entre­pris­es dans 18 pays du monde. Une des con­di­tions de la vente a été l’en­gage­ment de Bon­nier Group de ne pas se mêler de la poli­tique édi­to­ri­ale du groupe russe.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.