Accueil | Actualités | Médias | Têtu ne passera probablement pas l’été
Pub­lié le 15 juillet 2015 | Éti­quettes :

Têtu ne passera probablement pas l’été

Placé en redressement judiciaire le 1er juin dernier, Têtu serait au bord de la liquidation.

S'il bénéficiait d'une période d'observation de 4 mois, le titre gay rencontre (à l'instar des autres titres du secteur) de telles difficultés que sa disparition pourrait survenir plus vite que prévu. D'après Le Monde, « une demande de conversion du redressement en liquidation judiciaire a été établie et l’audience au tribunal de commerce a été fixée au 23 juillet ».

Il faut dire, comme l'a rappelé le rédacteur en chef adjoint Sylvain Zimmermann, que le modèle économique du titre se limite au mécénat. Mais à l'heure où Pierre Bergé n'est plus là pour éponger les pertes chroniques, la survie n'est plus garantie et n'intéresse pas les investisseurs.

Après 20 ans d'existence, le magazine phare de la presse homosexuelle pourrait donc disparaître rapidement. En attendant, la préparation du prochain numéro a été suspendue. Il n'est pas impossible que celui-ci ne voie jamais le jour.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This