Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Slovaquie : inculpation d’un oligarque pour meurtre du journaliste Jan Kuciak

18 mars 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Slovaquie : inculpation d’un oligarque pour meurtre du journaliste Jan Kuciak

Slovaquie : inculpation d’un oligarque pour meurtre du journaliste Jan Kuciak

Le 21 février 2018, le journaliste Jàn Kuciak et sa compagne sont assassinés dans les environs de Bratislava, leur corps est retrouvé quatre jours plus tard. Après un an d’enquête le milliardaire slovaque Marian Kocner est inculpé.

Fraudes sur les fonds européens

Jàn Kuci­ak enquê­tait sur les liens entre la Ndranghet­ta (la mafia cal­abraise), des milieux indus­triels et cer­tains hommes poli­tiques slo­vaques, le tout sur fond de détourne­ments de finance­ments européens dans le domaine agri­cole. Son rap­port pub­lié à titre posthume peut se trou­ver en français ici.

Marian Kocner

L’homme d’affaire Mar­i­an Koc­n­er n’a jamais été directe­ment impliqué en poli­tique mais a su tou­jours demeur­er proche des pou­voirs. En 2018 il avait été inculpé pour avoir émis de faux bil­lets à ordre de la chaine de télévi­sion Marzi­ka à hau­teur de 43M€. Impliqué dans plusieurs lit­iges dou­teux con­cer­nant la hold­ing Technopol, il était en déten­tion depuis juin 2018 pour une affaire finan­cière non liée offi­cielle­ment au meurtre.

Dans le courant de l’année 2018, qua­tre per­son­nes dont un polici­er ont été arrêtés ain­si qu’une inter­prète tra­vail­lant régulière­ment pour Koc­n­er. Cette dernière aurait remis la somme aux tueurs mais pour le compte de l’homme d’affaires inquiété par Kuci­ak dans son enquête. Koc­n­er est main­tenant offi­cielle­ment inculpé du dou­ble meurtre.

Le meurtre, les développe­ments de l’enquête, les man­i­fes­ta­tions qui ont suivi ont entrainé la démis­sion du pre­mier min­istre Fico (social démoc­rate par­ti SMER-SD) au pou­voir et son rem­place­ment par Peter Pel­le­gri­ni du même par­ti. Les réseaux Soros très implan­tés en Slo­vaquie sont à la manœu­vre pour ten­ter d’exploiter l’affaire afin de ramen­er la Slo­vaquie (dirigée par un par­ti social-démoc­rate très hos­tile à l’immigration) vers des rivages plus con­formes aux desider­a­ta de la poli­tique de Brux­elles d’ouverture des fron­tières. Si le meurtre de Kuci­ak et de sa com­pagne est en voie d’être bien­tôt puni, il sem­ble prob­a­ble qu’il soit exploité et au-delà pour des raisons politi­ci­ennes con­formes aux vues de l’Union Européenne.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.