L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Slovaquie : inculpation d’un oligarque pour meurtre du journaliste Jan Kuciak

18 mars 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Slovaquie : inculpation d’un oligarque pour meurtre du journaliste Jan Kuciak

Slovaquie : inculpation d’un oligarque pour meurtre du journaliste Jan Kuciak

18 mars 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Le 21 février 2018, le journaliste Jàn Kuciak et sa compagne sont assassinés dans les environs de Bratislava, leur corps est retrouvé quatre jours plus tard. Après un an d’enquête le milliardaire slovaque Marian Kocner est inculpé.

Fraudes sur les fonds européens

Jàn Kuci­ak enquê­tait sur les liens entre la Ndranghet­ta (la mafia cal­abraise), des milieux indus­triels et cer­tains hommes poli­tiques slo­vaques, le tout sur fond de détourne­ments de finance­ments européens dans le domaine agri­cole. Son rap­port pub­lié à titre posthume peut se trou­ver en français ici.

Marian Kocner

L’homme d’affaire Mar­i­an Koc­n­er n’a jamais été directe­ment impliqué en poli­tique mais a su tou­jours demeur­er proche des pou­voirs. En 2018 il avait été inculpé pour avoir émis de faux bil­lets à ordre de la chaine de télévi­sion Marzi­ka à hau­teur de 43M€. Impliqué dans plusieurs lit­iges dou­teux con­cer­nant la hold­ing Technopol, il était en déten­tion depuis juin 2018 pour une affaire finan­cière non liée offi­cielle­ment au meurtre.

Dans le courant de l’année 2018, qua­tre per­son­nes dont un polici­er ont été arrêtés ain­si qu’une inter­prète tra­vail­lant régulière­ment pour Koc­n­er. Cette dernière aurait remis la somme aux tueurs mais pour le compte de l’homme d’affaires inquiété par Kuci­ak dans son enquête. Koc­n­er est main­tenant offi­cielle­ment inculpé du dou­ble meurtre.

Le meurtre, les développe­ments de l’enquête, les man­i­fes­ta­tions qui ont suivi ont entrainé la démis­sion du pre­mier min­istre Fico (social démoc­rate par­ti SMER-SD) au pou­voir et son rem­place­ment par Peter Pel­le­gri­ni du même par­ti. Les réseaux Soros très implan­tés en Slo­vaquie sont à la manœu­vre pour ten­ter d’exploiter l’affaire afin de ramen­er la Slo­vaquie (dirigée par un par­ti social-démoc­rate très hos­tile à l’immigration) vers des rivages plus con­formes aux desider­a­ta de la poli­tique de Brux­elles d’ouverture des fron­tières. Si le meurtre de Kuci­ak et de sa com­pagne est en voie d’être bien­tôt puni, il sem­ble prob­a­ble qu’il soit exploité et au-delà pour des raisons politi­ci­ennes con­formes aux vues de l’Union Européenne.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés