Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quand Le Monde publiait une infographie sur l’origine des délinquants
Publié le 

25 avril 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Quand Le Monde publiait une infographie sur l’origine des délinquants

Quand Le Monde publiait une infographie sur l’origine des délinquants

En pleine tourmente suite à la publication d’une infographie jugée « raciste », le quotidien Le Progrès se sent bien seul. Seul… ou presque.

Ce mar­di 22 avril, le quo­ti­di­en région­al pub­li­ait une info­gra­phie inti­t­ulée « Délin­quance: à cha­cun sa spé­cial­ité dans le Rhône » et y dres­sait la liste des méfaits (cam­bri­o­lages, braquages, stupé­fi­ants, etc.) accom­pa­g­née des nation­al­ités les plus con­cernées. Un classe­ment qui a sus­cité une vive polémique sur les réseaux soci­aux et par­mi la presse et la classe poli­tique de gauche, et a enclenché une plainte de SOS Racisme.

Par­mi la cabale médi­a­tique, un jour­nal s’est mon­tré bien silen­cieux, n’évo­quant même pas l’af­faire : Le Monde. Et pour cause… Le 14 décem­bre 2013, il n’y a donc pas si longtemps, le quo­ti­di­en du soir pub­li­ait une info­gra­phie du même genre : « En France, des organ­i­sa­tions crim­inelles mon­di­al­isées. » Il dres­sait une carte de France des actes de délin­quance ain­si qu’une liste, par « bassin de crim­i­nal­ité », des auteurs de ces méfaits.

Ain­si Le Monde écrivait-il : « De nom­breux groupes étrangers s’in­vi­tent aus­si dans le paysage crim­inel. Aux organ­i­sa­tions africaines et asi­a­tiques implan­tées de longue date sont venues s’a­jouter celles des Balka­ns (Alban­ie, ex-Yougoslavie, Roumanie, Bul­gar­ie), du Cau­case (Géorgie, nord de la Turquie) et de Russie. Le marché des armes provient presque exclu­sive­ment d’ex-Yougoslavie, dont la dias­po­ra, instal­lée sur la Côte d’Azur et en région parisi­enne, ali­mente le grand ban­ditisme français. La mou­vance des Pink Pan­thers est un exem­ple de cette crim­i­nal­ité issue des Balka­ns. Ces mal­fai­teurs, le plus sou­vent Serbes et Mon­téné­grins, par­fois ex-mil­i­taires, auraient com­mis plus de 120 braquages de bijouterie dans le monde depuis 1997, dont plusieurs en France. »

On y retrou­ve les mêmes caté­gories traitées par Le Pro­grès, avec aus­si les mêmes euphémismes comme « groupes issus des cités sen­si­bles » ou encore « com­mu­nauté des gens du voy­age ». Une info­gra­phie qui n’avait pas, à l’époque, sus­cité le même déchaîne­ment médi­ati­co-poli­tique…

En parlant d’infographie, l’Ojim vous invite à consulter les siennes, en particulier celle du groupe Le Monde.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision