Accueil | Actualités | Médias | Merkel en burqa : scandale en Allemagne
Pub­lié le 8 octobre 2015 | Éti­quettes :

Merkel en burqa : scandale en Allemagne

Pour avoir diffusé une image représentant Angela Merkel, portant une burqa devant un Reichstag entouré de minarets, la chaîne de télévision allemande ARD est sous le feu des critiques.

Souhaitant lancer un débat sur « l'avenir des valeurs allemandes » à l'heure des grandes vagues migratoires encouragées par la Chancelière, le présentateur Rainald Becker ne pensait pas susciter une telle levée de bouclier. « Choqués », de nombreux téléspectateurs ont accusé, sur les réseaux sociaux, la chaîne de « propager l'islamophobie ».

Sur sa page Facebook, l'émission s'est défendue en expliquant que « l'image corrélait bien avec l'annonce de Rainald Becker accompagnant le reportage portant sur les valeurs de notre société. Le présentateur parlait des progrès de la société occidentale — de la liberté de parole et de l'égalité. Ces valeurs étaient reflétées dans le photomontage. La chaîne voulait souligner des contradictions en lançant ainsi une discussion. L'usage d'images polémiques n'est pas interdit par la loi. Nous réfutons fermement toute accusation d'incitation à l'islamophobie. »

Alors que les clandestins sont de plus en plus nombreux à affluer en Allemagne (on estime à présent leur nombre à 1,8 million pour la seule année 2015 !) et qu'une majorité d’Allemands commence à craindre cette invasion (sondage Infratest Dimap), il semble tout aussi difficile d’exprimer une opinion transgressive dans les médias allemands que dans ceux de l’autre côté du Rhin.

Voir aussi : la grande presse allemande ouvre les bras aux clandestins

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This