Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’Unita toujours en panne

20 août 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Actualité de l'Ojim | L’Unita toujours en panne

L’Unita toujours en panne

20 août 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Après la mise en liquidation judiciaire de sa société éditrice (EN), L’Unita fondée il y a 90 ans par Antonio Gramsci est toujours en panne.

Le dernier numéro en date du 31 juil­let titrait « Ceci n’est pas le dernier numéro ». Mais l’actionnaire majori­taire de EN Mat­teo Fago a fait une offre de reprise en loca­tion gérance qui a été rejetée par les autres action­naires. Les jour­nal­istes qui ne sont plus payés depuis trois mois sont main­tenant en « Cas­sa inte­grazione », une sorte de Pôle Emploi ital­ien, avant de savoir si le jour­nal reparaî­tra un jour.

Si le pre­mier min­istre Mat­teo Ren­zi n’a pas été avare de bonnes paroles (« Il faut préserv­er la mar­que et les tra­vailleurs ») il n’a pas mis d’argent sur la table à un moment où l’économie ital­i­enne s’enfonce durable­ment dans la réces­sion. Tout aus­si inquié­tant, la place de « jour­nal cri­tique » sem­ble être occupée par le « Fat­to Quo­tid­i­ano , sous forme de coopéra­tive, plutôt favor­able au mou­ve­ment 5 étoiles et moins sujet aux crises qui ont régulière­ment agité le Par­ti Démoc­ra­tique (PD héri­ti­er de l’ex PCI et des démoc­rates chré­tiens de gauche) et l’Unita qui, volens nolens, en subis­sait les querelles et les vicissitudes.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés