Accueil | Actualités | Médias | La Russie menace de bloquer l’accès au site russe de la BBC
Pub­lié le 12 août 2014 | Éti­quettes :

La Russie menace de bloquer l’accès au site russe de la BBC

Dans le journal Izvestia, la Russie a menacé de bloquer l'accès au site internet de la section russe de la BBC suite à la diffusion par ce dernier d'un entretien avec un activiste sibérien.

Il s'agit de l'artiste Artiom Lostoukov, qui milite pour l'autonomie de la Sibérie, et a appelé dans cet entretien à ce que celle-ci soit élargie au sein de la Fédération de Russie. Roskomnadzor, l'office russe de contrôle des médias, a alors aussitôt bloqué l'accès à cet article en menaçant la BBC de bloquer l'intégralité du site si ce contenu « extrémiste » n'était pas modifié.

« Roskomnadzor a reçu une requête écrite du parquet lui demandant de bloquer l'accès aux sites relayant cette information », s'est justifiée l'office. Pour lui, cet entretien relève ni plus ni moins que de la « diffusion d'informations en préparation à un rassemblement non autorisé menaçant l'intégrité territoriale du pays ».

Le responsable du service russe de la BBC a réagi en précisant sur son blog qu'une préface à l'entretien avait été ajoutée pour fournir plus d'informations sur Artiom Loskoutov, et pour souligner le fait que le rassemblement annoncé serait pour bonne partie une plaisanterie. Un porte-parole du groupe audiovisuel britannique a également indiqué que l'entretien ne serait pas retiré, mais que des modifications y avaient été apportées.

Crédit photo : kylezoa via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This