Le sport, c’était la grande bataille d’Arnaud Lagardère pour prou­ver qu’il n’était pas seule­ment le fils de son père (Jean-Luc Lagardère décédé en 2003 d’une infec­tion noso­co­mi­ale) mais aus­si un entre­pre­neur. Une guerre per­due qui s’apparente à un désas­tre financier.

lire plus