La Société des Lecteurs du Monde (SDL) détient 7,71% de la société Le Monde & Parte­naires et asso­ciés, qui elle-même pos­sède 14,39% de la Société Editrice du Monde (SEM). Peu de choses sur le plan compt­able, mais une influ­ence réelle sur le plan moral à tra­vers les lecteurs. Julia Cagé a essayé d’en exercer le con­trôle, raté pour cette fois.

lire plus