Veille médias

Royaume-Uni : faux « lanceurs d’alerte », vrais agents d’influence au service de l’État profond

Les événements de ces derniers jours suggèrent que le journalisme britannique – le soi-disant quatrième pouvoir – n'est pas tout à fait ce qu'il prétend être, à l’opposé même du rôle de vigie que l’on pourrait en attendre.