La tuerie de Char­lie Heb­do n’a qu’un lus­tre et pour­tant paraît relever d’une autre ère. L’affaire Mila – du nom de cette ado­les­cente lynchée pour avoir racon­té dans une vidéo dif­fusée sur les réseaux soci­aux son aver­sion pour l’islam, en des ter­mes peu amènes – est venue le prou­ver sans appel. La façon dont la presse française a traité cette affaire, générale­ment avec des pincettes ou du bout des lèvres témoigne surtout de l’affaiblissement du courage. Apparem­ment, nous aimons bien la lib­erté d’expression, à con­di­tion qu’elle ne nous coûte pas trop cher.

lire plus