PORTRAIT — Marie Men­dras n’est pas une jour­nal­iste au sens clas­sique du terme, c’est une « chercheuse » dont l’influence sur les médias trai­tant du monde russe est cer­taine. Véri­ta­ble miroir du Départe­ment d’État améri­cain, sa place médi­a­tique lui per­met de fig­ur­er dans la galerie de l’Ojim.

lire plus