Chine Nouvelle dénonce les médias occidentaux

Après l’agence d’information du gouvernement égyptien, c’est au tour de l’agence Chine Nouvelle de dénoncer les médias occidentaux.

C’est du moins ainsi que Les Échos relatent un éditorial de Li Congjun, le président de l’agence, paru dans le Quotidien du Peuple, « journal phare du Parti communiste chinois ».

Celui-ci s’en prend en effet aux « reportages mensongers des médias occidentaux ». Pour lutter contre cela, Li Congjun « a suggéré que les journaux, les revues, les agences de presse, les radios et les télévisions sous la direction du PCC accélèrent la numérisation et développent des produits Internet et pour téléphones mobiles afin de faire pleinement jouer le rôle des grands médias dans l’orientation de l’opinion publique, particulièrement sur les plate-formes des nouveaux médias » selon une dépêche de la même agence Chine Nouvelle.

Enfin, « M. Li a appelé les grands médias à prendre l’initiative dans l’orientation de l’opinion publique dans les nouveaux médias ». Le but de ces initiatives a été défini lors d’une conférence nationale sur « l’information et le travail idéologique » (sic!), tenue à Pékin les 19 et 20 août dernier. Il s’agit, toujours selon l’agence Chine Nouvelle d’« assurer une “orientation politique correcte” ». Rappelons, que dans un rapport paru en 2005, Reporter sans frontière avait qualifié Chine Nouvelle de « plus grand agence de propagande du monde »…

Est-ce un recadrage en règle des médias chinois ? On ne sait pas. Ce qu’on sait, en revanche, c’est que le message a le mérite d’être clair…

Source : agende de presse Chine Nouvelle – crédit photo : capture d’écran site internet french.news.cn