Le week­end du 22 avril a été mar­qué par des « man­i­fes­ta­tions » peu courantes au Col de l’échelle, à la fron­tière fran­co-ital­i­enne. Same­di 21 avril, des mil­i­tants iden­ti­taires européens ont voulu, comme le relate l’un de leurs lead­ers à 20 Min­utes, « blo­quer l’ar­rivée des migrants clan­des­tins ». Le 22 avril, des mil­i­tants no bor­der ont aidé des clan­des­tins à pass­er la fron­tière en forçant un bar­rage de gen­darmes. Dans le réc­it des événe­ments, le choix des mots par les jour­nal­istes est révéla­teur d’une fron­tière délim­i­tant les actions légitimes de celles qui ne le sont pas.

lire plus