Des élec­tions lég­isla­tives vont être organ­isées en Ital­ie en mars 2018. Pour une large frange des médias français, l’enjeu est sim­ple : les « pop­ulistes » qui nour­ris­sent un dis­cours xéno­phobe sont opposés à des can­di­dats pondérés et respecta­bles. Ce prisme est large­ment partagé par de nom­breux médias. Au point que le prin­ci­pal sujet de la cam­pagne élec­torale ital­i­enne, l’immigration clan­des­tine, n’est plus abor­dé que sous l’angle de quelques débor­de­ments ver­baux et d’un fait divers mal­heureux.

lire plus