Le jeu­di 27 févri­er 2020 à 6h du matin, 35 tra­vailleurs sans-papiers avaient démar­ré une occu­pa­tion du chantier du nou­veau siège du Monde à Paris. Ils récla­maient “régu­lar­i­sa­tion et hausse des salaires”, un peu plus de 24 heures après, dans la mat­inée du 28 févri­er, ils obte­naient en par­tie gain de cause.

lire plus