En plein débat sur le sys­tème de retraites et son finance­ment, le Haut-com­mis­saire aux retraites du gou­verne­ment tout juste démis­sion­né, Jean-Paul Delevoye, a affir­mé le 29 novem­bre lors d’une réu­nion publique à Créteil qu’« il va fal­loir 50 mil­lions de pop­u­la­tion entre guillemets étrangère pour équili­br­er la pop­u­la­tion active en 2050 en Europe ». Ces pro­pos ne sont pas restés sans réac­tions dans les médias, des réac­tions qui ont plus sou­vent con­cerné des posi­tions poli­tiques qu’une analyse de fond de cette prise de posi­tion pour le moins éton­nante.

lire plus