« La Pologne voudrait inter­dire toute évo­ca­tion de sa respon­s­abil­ité dans les crimes com­mis par le Troisième Reich. Une loi puni­rait ceux qui utilis­eraient le terme de “camps de la mort polon­ais”. Un déni d’État qui mène des his­to­riens devant la jus­tice. », expli­quait France Cul­ture dans un tweet pub­lié le 12 févri­er. Un tweet rapi­de­ment devenu célèbre en Pologne.

lire plus