Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Un journaliste de Canal+ pris en flagrant délit de désinformation anti-Trump

2 mars 2016

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Un journaliste de Canal+ pris en flagrant délit de désinformation anti-Trump

Un journaliste de Canal+ pris en flagrant délit de désinformation anti-Trump

2 mars 2016

Temps de lecture : 3 minutes

Eva Schloss, belle-sœur d’Anne Franck, déclarait récemment dans le magazine Newsweek que Donald Trump se comportait comme Hitler. Il n’en aura pas fallu plus à un journaliste Canal+ pour s’employer à « nazifier » le personnage, en tête des primaires républicaines outre-Atlantique.

Le 24 févri­er 2016 sur son compte Twit­ter, le grand reporter à Canal+ Guil­laume Auda, qui se définit comme « l’a­mi des Peu­ples » (sic) dans sa descrip­tion, pub­li­ait deux pho­tos apparem­ment com­pro­met­tantes pour le futur can­di­dat à la prési­den­tielle US. Sur la pre­mière, une jeune femme sem­ble faire le salut nazi, et sur la sec­onde des mem­bres du Ku Klux Klan en habits tra­di­tion­nels tien­nent des pan­car­tes en sou­tien à Trump. Com­men­taire d’Au­da : « Dans le Neva­da, cer­tains par­ti­sans de Trump. Ambiance “Heil Trump” et KKK… #TrueSto­ry » Com­pro­met­tant ? A pre­mière vue, oui. Mais en grattant…

Con­cer­nant la pre­mière pho­togra­phie, celle de la jeune femme, elle a été prise par Tim Mak, cor­re­spon­dant du Dai­ly Beast, qui pré­tend que celle-ci a lancé, au moment du cliché, un « Heil Trump » avant de s’en pren­dre ver­bale­ment aux Cubains. Le souci, c’est que cette affir­ma­tion ne repose que sur la parole de Tim Mak… En partageant une sim­ple image, sans vidéo ni son, le jour­nal­iste s’adonne à des pra­tiques à la fois faciles et dou­teuses (la jeune femme pour­rait très bien être en train de danser).

Con­cer­nant la pho­to du KKK, elle a été prise par Krys­tal Heath, qui est loin d’être une source objec­tive. Auteur d’un livre appelant à l’en­gage­ment des Chré­tiens dans la vie poli­tique, celle-ci affiche claire­ment ses accoin­tances poli­tiques avec Ted Cruz… le rival de Don­ald Trump à la pri­maire républicaine.

Mais ce n’est pas tout. Comme l’ont fait remar­quer cer­tains obser­va­teurs, sur la pho­to, on peut se ren­dre compte que les mains des pré­ten­dus mem­bre du Ku Klux Klan sont tout sim­ple­ment… noires ! Il s’ag­it en réal­ité de mil­i­tants anti-Trump, grimés en mem­bres du Klan qui voulaient ain­si dénon­cer une pré­ten­due prox­im­ité entre le mil­liar­daire et l’or­gan­i­sa­tion supré­ma­tiste. On peut le con­stater sur un autre cliché du même genre, qui a fait polémique quelques semaines plus tôt :

D’ailleurs, peu de temps après avoir pub­lié cette pho­to, Krys­tal Heath s’est elle-même rav­isée en jugeant qu’il ne s’agis­sait « prob­a­ble­ment pas » de sou­tiens de Trump…

Des véri­fi­ca­tions qui n’ont mal­heureuse­ment pas été faites par le jour­nal­iste de Canal+. « En voy­ant le KKK sup­port­er Trump, accom­pa­g­né d’une pos­si­ble néo-nazie lev­ant le bras, le jour­nal­iste de Canal+ croy­ait vivre un rêve éveil­lé », nous dit Vera Mikhaïlichenko sur Ago­raVox. L’er­reur est humaine, rétor­querez-vous ? Sauf que dans son tweet accusatoire, Guil­laume Ada n’a pas man­qué d’ac­colé le mot-dièse #TrueSto­ry (his­toire vraie) pour accentuer l’ef­fet d’an­nonce. D’ailleurs, ce dernier ne cache pas, sur Twit­ter, ses sen­ti­ments à l’é­gard de l’homme d’af­faires… et même une cer­taine sym­pa­thie pour Hilary Clinton.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés