Accueil | Actualités | Médias | Un journal vosgien condamné pour avoir effacé le maire d’une photo
Pub­lié le 18 décembre 2014 | Éti­quettes :

Un journal vosgien condamné pour avoir effacé le maire d’une photo

Pour avoir été « effacé » d'une photographie de presse publiée par un hebdomadaire local, le maire UMP d'Épinal a obtenu lundi 15 décembre 2014 un euro symbolique de dommages et intérêts.

En mai dernier, lors de l'inauguration d'un monument aux morts dans le village de Rehaincourt (Vosges), le magazine L'Écho des Vosges, détenu par l'un de ses adversaires politiques, l'industriel Alain Thirion, le député-maire Michel Heinrich avait disparu d'une photographie publiée pour relater l'événement.

Heinrich y avait alors décelé « une intention de nuire » de la part du journal. « Ce choix délibéré de supprimer l'image de M. Heinrich d'une photographie a nécessairement causé un préjudice moral », a estimé le tribunal de proximité d'Épinal, qui avait été saisi.

L'avocat de l'hebdomadaire avait demandé s'il revenait « au tribunal de régler les problèmes narcissiques de M. Heinrich » en raillant « une affaire digne de San Antonio ». Cependant le tribunal a reconnu le préjudice et a condamné L'Écho des Vosges à 900 euros au titre des frais d'avocat, en plus de l'euro symbolique de dommages et intérêts.

Crédit photo : montage Ojim (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This