Accueil | Actualités | Médias | Syrie : une photo de jeu vidéo dans un JT danois
Pub­lié le 14 mars 2013 | Éti­quettes :

Syrie : une photo de jeu vidéo dans un JT danois

Pour illustrer la richesse culturelle de la Syrie, la chaîne de télévision danoise TV2 a utilisé une image, certes jolie, mais qui provient… d’un jeu vidéo.

Il s’agit en effet d’une image de synthèse, où l’on peut voir la ville de Damas avec ses minarets et ses palmiers, tirée d’un jeu vidéo en vogue : Assassin’s Creed. Diffusée le 26 février dernier, l’image a suscité de nombreux commentaires sur la toile. Selon le directeur de l'information de TV2, Jacob Nybroe, l’image aurait été trouvée sur internet par un journaliste de la rédaction qui, selon ses dires, pensait avoir affaire à une photographie réelle de la capitale syrienne.

Le Monde nous rappelle que la chaîne danoise n’en est pas à sa première image tronquée. En 2012 déjà, lors de l’ouragan Sandy aux États-Unis, TV2 avait diffusé de fausses images des dégâts occasionnés par la catastrophe. Plus récemment, c’est le quotidien espagnol El Pais qui s’était servi d’une photographie d’un anonyme pour illustrer un article sur le cancer du président vénézuélien Hugo Chavez. L’occasion pour Jacob Nybroe de rappeler « à tous l'importance de la vérification des sources des images »

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This