Accueil | Actualités | Médias | Sutka City TV : une télévision au secours de l’image des Roms
Pub­lié le 2 janvier 2014 | Éti­quettes :

Sutka City TV : une télévision au secours de l’image des Roms

Lancée il y a un peu plus d'un an par un jeune Rom venu de Macédoine, la première télévision « 100 % rom » de France reste encore très confidentielle mais espère connaître un regain d'intérêt et un accroissement du nombre de ses téléspectateurs à la suite de l'entrée dans l'espace Schengen de la Roumanie et de la Bulgarie, principaux pays d'origine des Roms.

Cette petite chaîne communautaire, entièrement en romani, diffuse des émissions culturelles, culinaires, de la musique, ainsi qu'un "talk show" présenté par le fondateur du canal.

Disponible sur le canal 550 de Free et le canal 670 de SFR, ainsi que sur Internet, la chaîne peine à trouver d'autres opérateurs pour augmenter son audience. Orange a notamment indiqué qu'elle "ne voyait pas de place pour cette chaîne dans notre offre".

Pour M. Dzeladin, qui a investit environ 150 000 euros dans son projet, le but de cette chaîne est d'améliorer l'image de la communauté rom, largement écornée par les activités délictueuses d'une part de celle-ci.

Revendiquant 120 000 connections par jour sur le site internet de la télévision, M. Dzeladin, aidé de quelques amis, souhaite que son média redonne leur fierté aux roms, en France d'abord bien sûr, mais aussi « pour les 15 millions de Roms d'Europe ».

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This