Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Sicile : le journaliste phare de la lutte anti-mafia arrêté pour extorsion de fond

20 mai 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Sicile : le journaliste phare de la lutte anti-mafia arrêté pour extorsion de fond

Sicile : le journaliste phare de la lutte anti-mafia arrêté pour extorsion de fond

On se croirait dans un bon vieux film de mafiosi à la sauce Scorsese, et pourtant c’est bien la triste réalité.

À 63 ans, Pino Maniaci pas­sait aux yeux des asso­ci­a­tions anti-mafia comme le fer de lance de la lutte con­tre Cosa Nos­tra en Sicile. Avec sa télévi­sion locale Tele­ja­to, il était leur porte-parole, leur porte-éten­dard même. L’as­so­ci­a­tion Reporters sans fron­tières le con­sid­érait comme l’un des « héros mon­di­aux de l’in­for­ma­tion ».

Le réveil n’en fut que plus dur. Le 4 mai, Maniaci a été mis en exa­m­en pour extor­sion de fond et inter­dit de séjour dans les provinces de Palerme, Tra­pani et Mes­sine. Suite à une enquête ouverte en 2014 sur des com­plic­ités entre élus et mem­bres de Cosa Nos­tra, les cara­biniers sont remon­tés jusqu’au jour­nal­iste.

À l’aide d’une caméra espi­on placée dans le bureau d’un maire de petite ville, le masque de Pino Maniaci est tombé. Sur les enreg­istrements, on peut le voir réclamer 466 euros pour son silence. Selon ses dires, il avait les moyens de « faire sauter » toute l’ad­min­is­tra­tion de la petite com­mune s’il pas­sait aux aveux. Sans dis­cuter, l’élu a réglé la somme.

Sur une autre écoute, il s’adresse à sa maîtresse et lui assure qu’il peut facile­ment lui trou­ver un emploi en CDI dans une admin­is­tra­tion. « Ne t’inquiète pas, j’en fais mon affaire. Tu n’as pas encore com­pris la puis­sance de Pino Maniaci », lui lance-t-il. Et celle-ci de répon­dre : « Toi, vrai­ment, avec cette télévi­sion, tu fais trem­bler tout le monde. »

« Pen­dant des années, l’homme aurait joué sur tous les tableaux, prof­i­tant de sa répu­ta­tion d’intégrité, se faisant un hon­neur des men­aces qu’il rece­vait », com­mente Le Monde. En effet, Maniaci a déjà man­qué d’être étran­glé avec sa cra­vate par le fils d’un mafieux local. Sa voiture a été brûlée et ses deux chiens pen­dus à un fil de fer. Cepen­dant, ce dernier acte n’est pas l’œuvre de la Mafia mais du mari de sa maîtresse. Maniaci le savait, mais a tou­jours préféré se faire pass­er pour un grand résis­tant.

Devant ces révéla­tions, un député mem­bre de la com­mis­sion anti-mafia s’est exclamé : « Que Maniaci s’explique ou qu’il dis­paraisse à jamais ! Nous avons eu le tort d’être naïfs, de nous être fiés de bonne foi à sa répu­ta­tion. » Assuré­ment, ce député est loin d’être le seul…

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision