Accueil | Actualités | Médias | Les locaux de Vogue envahis par les rats
Pub­lié le 16 décembre 2014 | Éti­quettes :

Les locaux de Vogue envahis par les rats

Il y a des signes qui ne trompent pas. Depuis son déménagement dans le One World Trade Center, la tour qui a remplacé le World Trade Centrer, les locaux de l'emblématique magazine Vogue sont infestés de rats.

Passer des paillettes aux rongeurs, autant dire que les journalistes ne s'y attendaient pas. Anne Wintour, rédactrice en chef mythique du magazine, refuse d'ailleurs de mettre les pieds dans l'immeuble depuis que Vogue y a installé ses locaux, en novembre dernier…

Pour faire face à la situation, autant que faire se peut, le groupe Condé Nast, qui détient Vogue et Vanity Fair, entre autres, a donné aux journalistes des consignes strictes telles que l'interdiction de manger au bureau. Les membres de la rédaction ont en effet eu plus d'une fois la surprise de découvrir, le matin, des crottes de rat sur leur clavier d'ordinateur...

C'est un problème qui dépasse le seul cas du magazine glamour. Depuis plusieurs années, New York est envahi par les rongeurs. Selon les estimations, la ville abriterait aujourd'hui entre 10 et 20 millions de rats... pour 8 millions d'habitants « humains » !

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This