L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’écrivain et journaliste Pierre Jovanovic, victime de la censure (électorale?)

14 avril 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | L’écrivain et journaliste Pierre Jovanovic, victime de la censure (électorale?)

L’écrivain et journaliste Pierre Jovanovic, victime de la censure (électorale?)

14 avril 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Nous avons reçu un communiqué de presse qui signale un cas de probable censure d’un journaliste, Pierre Jovanovic, par le biais d’annulation de signatures.

Extraits du com­mu­niqué de presse :

« Le jour­nal­iste et auteur de plusieurs livres Pierre Jovanovic est devenu l’objet d’une cen­sure poli­tique lit­téraire inédite : la direc­tion nationale des librairies « Le Furet du Nord » et surtout la chaîne des librairies « Cul­tura »  appar­tenant à la famille Mul­liez (Auchan, Kiabi, Boulanger, Norauto, Décathlon…) ont décidé d’annuler une dizaines de dédi­caces qui avaient été validées par les directeurs des librairies locales et annon­cées au pub­lic depuis plus de cinq mois.

La pre­mière dédi­cace ini­tiale­ment prévue le 23 mars 2019 au Furet du Nord de Lens a été annulée via cour­riel par son directeur de la communication :

« Le Furet du Nord s’est engagé a passé au crible de ses valeurs toutes les deman­des d’action cul­turelle (…) L’une de nos valeurs est « l’optimisme ». Ce qui exclut les livres prô­nant des thès­es qui peu­vent être cli­vantes ou sujet à polémique. Surtout en ce moment où la société est divisée sur un grand nom­bre de points. Nous avons donc pris la déci­sion d’annuler votre venue au Furet de Lens pour cette rai­son ».

La Lit­téra­ture n’a qu’à bien se tenir… et ne doit pas abor­der des sujets fâcheux. De son côté, la direc­tion nationale des librairies Cul­tura a sup­primé toutes les dédi­caces prévues à entre autres Périgueux, Nîmes, Troyes, Evreux, Amiens (ville de Mr Macron) avec ce message :

« Nous avons décidé d’an­nuler la ren­con­tre prévue dans nos mag­a­sins avec l’es­say­iste Pierre Jovanovic … Pour autant, dans cette péri­ode de crise sociale et alors que des élec­tions doivent prochaine­ment avoir lieu dans notre pays, il a été décidé par la direc­tion générale de l’en­seigne au niveau nation­al, qu’au­cune ren­con­tre ou sig­na­ture d’ou­vrages poli­tiques ne sera organ­isée dans nos mag­a­sins dans les prochains mois. Cette déci­sion s’ex­plique d’une part par la volon­té de Cul­tura de rester par­faite­ment impar­tial dans le débat poli­tique et de per­me­t­tre aux thès­es de cha­cun de s’ex­primer libre­ment mais à égal­ité à tra­vers les ouvrages que l’en­seigne met à la dis­po­si­tion de ses clients.
Il est clair que cette cen­sure de Pierre Jovanovic est d’or­dre poli­tique, et des­tinée à l’empêcher de par­ler de sa Revue de Presse sur www.quotidien.com et de ses livres économiques. »

Notre com­men­taire : si la posi­tion de Cul­tura peut (à la rigueur) se com­pren­dre, celle du Furet du Nord est ridicule : la lit­téra­ture est « cli­vante ou sujet à polémique » ou alors il faut lire du Mus­so. Comme le dis­ait Hen­ri Rochefort « En France tout écrivain est un accusé ».

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

No Content Available

Derniers portraits ajoutés