Accueil | Actualités | Médias | L’écrivain et journaliste Pierre Jovanovic, victime de la censure (électorale?)
Pub­lié le 14 avril 2019 | Éti­quettes : , ,

L’écrivain et journaliste Pierre Jovanovic, victime de la censure (électorale?)

Nous avons reçu un communiqué de presse qui signale un cas de probable censure d’un journaliste, Pierre Jovanovic, par le biais d’annulation de signatures.

Extraits du communiqué de presse :

« Le journaliste et auteur de plusieurs livres Pierre Jovanovic est devenu l’objet d’une censure politique littéraire inédite : la direction nationale des librairies « Le Furet du Nord » et surtout la chaîne des librairies « Cultura »  appartenant à la famille Mulliez (Auchan, Kiabi, Boulanger, Norauto, Décathlon…) ont décidé d’annuler une dizaines de dédicaces qui avaient été validées par les directeurs des librairies locales et annoncées au public depuis plus de cinq mois.

La première dédicace initialement prévue le 23 mars 2019 au Furet du Nord de Lens a été annulée via courriel par son directeur de la communication :

« Le Furet du Nord s’est engagé a passé au crible de ses valeurs toutes les demandes d’action culturelle (…) L’une de nos valeurs est « l’optimisme ». Ce qui exclut les livres prônant des thèses qui peuvent être clivantes ou sujet à polémique. Surtout en ce moment où la société est divisée sur un grand nombre de points. Nous avons donc pris la décision d’annuler votre venue au Furet de Lens pour cette raison ».

La Littérature n'a qu'à bien se tenir... et ne doit pas aborder des sujets fâcheux. De son côté, la direction nationale des librairies Cultura a supprimé toutes les dédicaces prévues à entre autres Périgueux, Nîmes, Troyes, Evreux, Amiens (ville de Mr Macron) avec ce message :

« Nous avons décidé d'annuler la rencontre prévue dans nos magasins avec l'essayiste Pierre Jovanovic ... Pour autant, dans cette période de crise sociale et alors que des élections doivent prochainement avoir lieu dans notre pays, il a été décidé par la direction générale de l'enseigne au niveau national, qu'aucune rencontre ou signature d'ouvrages politiques ne sera organisée dans nos magasins dans les prochains mois. Cette décision s'explique d'une part par la volonté de Cultura de rester parfaitement impartial dans le débat politique et de permettre aux thèses de chacun de s'exprimer librement mais à égalité à travers les ouvrages que l'enseigne met à la disposition de ses clients.
Il est clair que cette censure de Pierre Jovanovic est d'ordre politique, et destinée à l'empêcher de parler de sa Revue de Presse sur www.quotidien.com et de ses livres économiques. »

Notre commentaire : si la position de Cultura peut (à la rigueur) se comprendre, celle du Furet du Nord est ridicule : la littérature est « clivante ou sujet à polémique » ou alors il faut lire du Musso. Comme le disait Henri Rochefort « En France tout écrivain est un accusé ».

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

21% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 410,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux