Accueil | Actualités | Médias | Vol des kiosquiers, nouveau créneau
Pub­lié le 5 novembre 2012 | Éti­quettes :

Vol des kiosquiers, nouveau créneau

Dans la région parisienne ce sont plus de 60 kiosques qui ont été dévalisés en deux mois. Un réseau de roumains emploie de très jeunes gens assez minces pour s’introduire dans les trappes d’accès après effraction. Le butin peut être intéressant : la caisse (généralement entre 200 et 400 euros de monnaie et petites coupures), les cartes de téléphones pré-payées (plus intéressantes; un kiosque peut en avoir pour 600/1200 euros, revendues à moitié prix) et les « consommables » (chewing-gums, boissons, briquets etc.). Les journaux, peu « liquides », ne sont pas touchés. Le vol d’un kiosque peut rapporter jusqu’à 2 000 euros avec peu de risques.

L’OJIM présentera dans le courant du mois un reportage avec un kiosquier du centre de Paris.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux