Accueil | Actualités | Médias | Le prix Louise Weiss récompense trois travaux
Pub­lié le 12 janvier 2014 | Éti­quettes :

Le prix Louise Weiss récompense trois travaux

Mercredi 8 janvier au Quai d'Orsay, a eu lieu la remise du prix Louise Weiss du journalisme européen 2013.

Ce prix, remis par le ministre délégué chargé des Affaires européennes, Thierry Repentin, a été créé en 2005 par la section française de l'Association des journalistes européens. Il bénéficie du soutien du ministère des affaires étrangères et sert « à encourager les journalistes à traiter de manière plus systématique, plus pédagogique et plus originale les sujets européens ».

Cette année, trois travaux ont été récompensés. Tout d'abord, le reportage photographique de Valério Vincenzo sur les frontières en Europe, publié en France par le magazine Géo. Ensuite, l’article « Le roman noir des Cartels » de Renaud Honoré, correspondant des Échos à Bruxelles. Enfin, un autre article, « Décibels durables, les festivals donnent le la » publié dans Slate France et co-écrit par les jeunes journalistes diplômées en 2012 Alice Dubot et Oriane Laromiguière.

Crédit photo : marsupilami92 via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux