Dans une nou­velle let­tre à la revue médi­cale bri­tan­nique The Lancet, les Doc­tors for Assange affir­ment que le gou­verne­ment bri­tan­nique pour­rait être tenu pour légale­ment respon­s­able de la tor­ture de l’éditeur de Wik­iLeaks actuelle­ment emprisonné.

lire plus