Févri­er 2019, le « scan­dale de la Ligue du LOL » éclate, la médi­as­phère s’emballe, en une semaine 8 jour­nal­istes sont mis à pied puis licen­ciés plus tard, trente-sept mille arti­cles pub­liés en un an (vous avez bien lu, 37000). Une mor­bide opéra­tion de règle­ments de comptes sur des dossiers large­ment créés de toutes pièces ou ampli­fiés à l’infini en cham­bre d’écho. Il faut lire le très long arti­cle d’une des prin­ci­pales vic­times, le jour­nal­iste Vin­cent Glad, paru le 23 févri­er 2020 dans la revue en ligne Médi­um pour se ren­dre compte de l’enchaînement infer­nal et des pro­fonds dégâts humains. Inven­taire un an plus tard.

lire plus