La déci­sion du nou­veau Min­istre de l’intérieur ital­ien de ne pas accepter l’accostage du bateau l’Aquarius de l’ONG SOS méditer­ranée trans­portant des clan­des­tins n’est pas passée inaperçue. Les réac­tions indignées ne se sont pas lim­itées à cer­tains par­tis poli­tiques. Elles éma­nent aus­si d’une large frange des médias. L’émotion était au ren­dez-vous. L’analyse et la réflex­ion des médias un peu moins. Illus­tra­tions.

lire plus