Depuis le début du mou­ve­ment des Gilets jaunes, nom­breux sont ceux qui veu­lent tir­er les mar­rons du feu et par­ler à sa place. De nom­breuses ten­ta­tives d’infiltration du mou­ve­ment provi­en­nent de l’extrême-gauche, tant dans les man­i­fes­ta­tions des grandes villes (Nantes, Rouen, Bor­deaux, Saint-Éti­enne, Paris, Mar­seille…) que dans la bataille pour le con­trôle de la parole. Ain­si GJ Info, act­if sur Telegram, n’a rien à voir avec les vrais Gilets jaunes et tout à voir avec l’extrême-gauche qui le con­trôle.

lire plus