PORTRAIT — Surnom­mé le « Michael Moore à chemisettes du jour­nal­isme français », Pierre Car­les est ce que l’on pour­rait appel­er un trublion de la cri­tique médi­a­tique. Doc­u­men­tariste indépen­dant né en avril 1962, il est ani­mé d’une démarche sociale et d’une analyse de l’in­for­ma­tion télévisée large­ment inspirée des travaux de Pierre Bourdieu.

lire plus