Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Flush, le monde vu d’en bas
Flush, le monde vu d’en bas

24 novembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Flush, le monde vu d’en bas

Flush, le monde vu d’en bas

Flush, le monde vu d’en bas

Si le format papier des médias généralistes souffre, les magazines très spécialisés ne se portent pas si mal, pourvu qu’ils correspondent à un segment bien déterminé. La niche « style de vie » est plutôt en forme, la naissance de Flush le démontre, un magazine trimestriel dédié aux… toilettes.

Journée mondiale des toilettes

Nous avouons avoir ignoré jusqu’à ce jour l’existence d’une Journée mon­di­ale des toi­lettes, la dernière toute récente s’est tenue le 19 novem­bre 2018. Cette date sym­bol­ique a été retenue par le nou­veau venu pour son lancement.

Trois ans de vie

Dans sa déc­la­ra­tion d’intention, Flush note :

« Nous pas­sons en moyenne 3 ans de notre vie aux toi­lettes. Or on note un manque d’information liée au sujet, qui cristallise pour­tant de nom­breuses prob­lé­ma­tiques socié­tales : san­té, hygiène, acces­si­bil­ité, écolo­gie, mix­ité, etc. Il fal­lait un média spé­cial­isé : le voici ! FLUSH est le pre­mier mag­a­zine grand pub­lic qui observe la société par le prisme des toi­lettes. C’est un trimestriel haut de gamme, artis­tique et décalé, qui paraî­tra en kiosques le 19 novem­bre 2018 à l’oc­ca­sion de la Journée Mon­di­ale des Toilettes.
Pour soulign­er ce regard inédit, des artistes illus­trent la majorité des arti­cles : dessins, aquarelles, sculp­tures, col­lages, car­i­ca­tures et BD qui per­me­t­tent de chang­er de per­spec­tive et appor­tent une grande valeur ajoutée au mag­a­zine. FLUSH est un bel objet art et lifestyle que l’on peut col­lec­tion­ner
. »

Financement participatif

Deux jeunes femmes, Aude Lalo et Aurore Voet­zel, ont créé Sum­mer­time, société éditrice du jour­nal. Celui-ci est financé sur fonds pro­pres (non, ce n’est pas un jeu de mots) via Ulule, une plate-forme de finance­ment par­tic­i­patif qui a atteint (et même dépassé) son objec­tif en octo­bre dernier (7000 € pour une cen­taine de con­tribu­teurs). Le pre­mier numéro est sor­ti et est disponible en kiosque au prix de 6,80 €. L’abon­nement (4 numéros par an) est à 25 €. Pour en savoir plus : flushmag.fr

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Arthur Dreyfuss

PORTRAIT — Le ben­jamin de l’état-major de Patrick Drahi n’en finit pas de mon­ter dans la hiérar­chie d’Altice.

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).