Accueil | Actualités | Médias | États-Unis : Les patrons de presse, ces nababs
Pub­lié le 10 mai 2013 | Éti­quettes :

États-Unis : Les patrons de presse, ces nababs

Selon une étude réalisée pour le New York Times par le cabinet Equilar, 7 des 20 patrons les mieux payés des États-Unis sont des patrons de presse.

L’étude, qui se base sur les rémunérations pour l’année 2012 rendues publiques fin mars, ajoute que la rémunération moyenne des 10 patrons de médias les mieux payés avoisinerait les 30 millions de dollars par an, soit 6 à 14 millions de plus que les gérants des géants de la technologie et de la finance.

Pourtant, aucun groupe de médias ne figure parmi les 20 plus grosses capitalisations boursières américaines.

Crédit photo : compose via SXC (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux