Accueil | Actualités | Médias | Défense de la photographie de presse
Pub­lié le 9 décembre 2012 | Éti­quettes :

Défense de la photographie de presse

Une profession est en train de mourir, celle de photographe de presse. L'usage des plates-formes numériques dites microstocks tue le métier.

En l'espace de dix ans les revenus totaux des photographes de presse ont été divisés par sept. Le colloque organisé au Sénat par PAJ (Photographes, Auteurs, Journalistes) en novembre a proposé des solutions. Vous trouverez en lien les actes présentés par Mario Fourmy (PDF), Président de PAJ.

Crédit photo : capture d’écran paj-photographe-auteur-journaliste.org

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.