Accueil | Actualités | Médias | Danemark : Lars Hedegaard échappe à un attentat
Pub­lié le 8 février 2013 | Éti­quettes :

Danemark : Lars Hedegaard échappe à un attentat

Lars Hedegaard, président de la Société de la presse libre du Danemark, très critique vis-à-vis de l’islam et estimant que la liberté d'expression « est menacée, principalement par des groupes d'intérêt et de pression religieux et idéologiques », vient d’échapper à un attentat ce mardi 5 février.

L’écrivain et historien danois, résident de Frederiksberg, commune de Copenhague, a reçu dans la matinée la visite d’un faux postier qui, armé d’un pistolet, a tiré en direction de sa tête et l’a manqué de peu. Une bagarre s’en est suivie, déclenchant la fuite de l’agresseur. La police a décrit celui-ci comme un homme « étranger » qui portait une « barbe fournie ».

Selon la présidente de la branche suédoise de l'association, Ingrid Carlqvist, M. Hedegaard aurait décrit l’homme comme « d’apparence arabe », ce qui fait le lien, selon elle, avec les positions de l’association. « Nous voyons l'islam comme une idéologie totalitaire qui représente une menace pour notre mode de vie », a-t-elle déclaré, ajoutant que la Société de la presse libre « ne sera pas réduite au silence ».

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This