Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Critique du film « À bras ouverts » : un lynchage médiatique « à bras raccourcis » !

26 avril 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Critique du film « À bras ouverts » : un lynchage médiatique « à bras raccourcis » !

Critique du film « À bras ouverts » : un lynchage médiatique « à bras raccourcis » !

La nouvelle comédie intitulée « À bras ouverts »  du réalisateur Philippe de Chauveron ne laisse pas les critiques cinématographiques indifférents.

Le Parisien estime que le film « brosse un por­trait ultra-car­i­cat­ur­al et indigne de la com­mu­nauté rom ». « Avec de la ten­dresse et de l’empathie, le film aurait peut-être évité le racisme. »Pour Le Monde, il s’agit de « racisme à dos­es allopathiques ». Pour les Inrocks, nous sommes en présence d’un « un som­met d’humour dis­crim­i­na­toire… ». On pour­rait mul­ti­pli­er les exem­ples.

Mais la palme du lyn­chage revient à France Cul­ture. La chaine de radio a en effet con­sacré une par­tie de l’émission « Du grain à moudre » du jeu­di 13 avril à la dénon­ci­a­tion du car­ac­tère pré­ten­du­ment raciste du film. Les invités ont déployé sans aucune con­tra­dic­tion leur réquisi­toire, l’animateur de l’émission jouant le rôle de faire val­oir, relançant le débat par des ques­tions com­plaisantes.

Les cri­tiques dis­cor­dantes sont rares, comme le relève Valeurs actuelles. Le Figaro évoque « une vraie comédie de mœurs sur notre société mul­ti­cul­turelle” et un film qui “fait valser les préjugés et les clichés ». Causeur estime que ce film « potache » « se moque gen­ti­ment des bour­geois de gauche aux grands dis­cours human­i­taires ».

Ne trou­verait-on pas là une par­tie de l’explication du lyn­chage médi­a­tique de ce film par une classe de bobos piquée à vif et mise devant ses con­tra­dic­tions ?

Nos Tris­sotin con­tem­po­rains man­quent sin­gulière­ment de recul et d’humour. En 1976, Ettore Sco­la dres­sait dans « Affreux, sale et méchant » un por­tait féroce d’habitants d’un bidonville romain. Notre époque triste et poli­tique­ment cor­recte lais­serait-elle encore s’exprimer comme en 1982 « zézette »  dans le film « Le père Noel est une ordure » ? Ne serait-elle pas désor­mais qual­i­fiée de « car­i­cat­u­rale » et de « dégradante » ?

Seul motif de con­so­la­tion : le pub­lic réserve un très bon accueil au film, avec 411 000 entrées la semaine de sa sor­tie (près de 700 000 entrées à ce jour) !

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.