Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Rumble, alternative à YouTube pour s’exprimer librement

1 septembre 2021

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Rumble, alternative à YouTube pour s’exprimer librement

Rumble, alternative à YouTube pour s’exprimer librement

1 septembre 2021

Il y avait Glenn Greenwald le journaliste américain maudit, celui qui avait diffusé en 2013 les révélations de Snowden, avec l’appui des grands médias qui n’étaient pas encore tous de grand chemin, et qui ne faisaient pas non plus couche commune avec les agences de renseignement. Et il y a le nouveau rebelle Greenwald, bête noire du mundillo libéral libertaire.

Greenwald chassé de The Intercept

Green­wald, ain­si que sa com­plice de l’affaire, Lau­ra Poitras, fondèrent en 2014 The Inter­cept avec le con­cours financier du cofon­da­teur de eBay, Pierre Omid­yar, sa plate­forme d’hébergement du jour­nal­isme anti fauss­es nou­velles prenant con­trôle du site Inter­cept. La lune de miel ne durant que ce que durent les lunes, Green­wald est entré en con­flit avec le groupe d’Omidyar à l’automne 2020 sur un sujet épineux et opaque : les activ­ités économiques de la famille Biden, dont celles du fils de Joe, Hunter Biden, elles-mêmes révélées par le New York Post, lui-même cen­suré par les médias sociaux.

Deux nouvelles plateformes à suivre, Substack et Rumble

Green­wald a donc démis­sion­né d’Inter­cept. Et il repart avec un nou­veau pro­jet, inti­t­ulé Sys­tem Update (ou « mise à jour du sys­tème »), qui essen­tielle­ment vise à repren­dre et actu­alis­er sous forme audio­vi­suelle les enquêtes sur tous les sujets désor­mais occultés par le par­ti unique sous une forme audio­vi­suelle, en com­plé­ment de la plate­forme Sub­stack où il con­tin­uera de présen­ter ses analy­ses écrites appro­fondies. Pour cela, avec l’ancienne par­lemen­taire Tul­si Gab­bard, il a choisi Rum­ble, Green­wald comme Gab­bard,  n’ont pour l’instant qu’une activ­ité min­i­male sur la plateforme.

Rumble, l’anti YouTube

Rum­ble a été conçu par un Cana­di­en de Toron­to, Chris Pavlovs­ki, pour capter une place au sein du seg­ment com­mer­cial YouTube et Dai­ly­mo­tion en offrant une libre parole à la pop­u­la­tion réfrac­taire aux vérités offi­cielles. L’entreprise a égale­ment reçu le con­cours financier de deux investis­seurs, le mil­liar­daire ger­mano-améri­cain Peter Thiel, et l’écrivain-politicien très sou­vent invité du jour­nal­iste Tuck­er Carl­son, James David Vance.

Voir aus­si notre arti­cle sur Tuck­er Carl­son.

Il fau­dra s’attendre sur Rum­ble à des présen­ta­tions du tan­dem Gabbard/Greenwald sur le mod­èle de celles trai­tant du dossier Fly­nn ou du sab­o­tage des ini­tia­tives de Trump pour sor­tir de l’Afghanistan (vidéos ini­tiale­ment présen­tées sur YouTube).

À suiv­re, d’autant que Tul­si Gab­bard a un des­tin poli­tique au sein de la « trumposphère », par-delà le bien et le mal. Par­don, par-delà la gauche et la droite.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés