Jean-Pierre Elkabbach

PORTRAIT — Atteint d’une « sorte de mal­adie » selon son biographe, Jean-Pierre Elk­a­b­bach cul­tive une par­tic­u­lar­ité dans le monde du jour­nal­isme : il n’écrit pas, ou très peu. C’est assez rare pour un jour­nal­iste mais cela ne l’a nulle­ment empêché de men­er la car­rière que l’on sait.