Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
<span class="dquo">«</span> Lügenpresse » : la confiance entre médias et citoyens allemands est rompue

31 juillet 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | « Lügenpresse » : la confiance entre médias et citoyens allemands est rompue

« Lügenpresse » : la confiance entre médias et citoyens allemands est rompue

[Pre­mière dif­fu­sion le 3 févri­er 2016] Red­if­fu­sions esti­vales 2016

Dans un climat de défiance générale à son égard, la presse allemande n’a jamais été aussi mal en point.

Comme l’a rap­pelé Hilde­gard von Hes­sen am Rhein sur Boule­vard Voltaire, les Alle­mands « se détour­nent non seule­ment des édi­tions papi­er, mais aus­si des sites. Ce qui se passe en Alle­magne est énorme ». En effet, depuis 2014, la chute est douloureuse pour les grands titres d’outre-Rhin.

En sep­tem­bre 2015, six quo­ti­di­ens étaient dans le rouge, et le mois suiv­ant n’au­ra fait qu’ag­graver les choses. Chez nos voisins, on décrit cette ago­nie comme étant le résul­tat de « l’ef­fet Ulfkotte », du nom de cet ancien rédac­teur en chef du FAZ ayant révélé, dans son livre, com­ment la CIA con­trôlait toute la presse alle­mande pour manip­uler l’opin­ion.

Ajoutez à cela l’an­ti-pou­tin­isme déli­rant des prin­ci­paux quo­ti­di­ens, qui s’alig­nent out­rageuse­ment, cou­ver­tures après cou­ver­tures, sur la ligne atlantiste anti-russe, et surtout le silence de plomb entourant les vio­ls de masse de la nuit du Nou­v­el an, et le pub­lic se met à scan­der « Lügen­presse » (« presse menteuse ») à l’u­nis­son.

Le 29 avril 2014 dans la revue Cicero, Alexan­der Kissler écrivait : « Les jour­naux meurent. La rai­son en est que l’on écrit totale­ment hors-sol. En par­ti­c­uli­er sur les sujets qui con­cer­nent la Russie ou sur Akif Pir­inç­ci (accusé de manière manip­ulée d’avoir tenu des pro­pos inci­tant à la haine raciale durant une man­i­fes­ta­tion PEGIDA à Dres­de). Ce n’est pas ain­si qu’il con­vient de traiter les lecteurs. »

Cette ten­dance à la dis­sim­u­la­tion des prob­lèmes « poli­tique­ment incor­rects » et à l’absence de tout esprit cri­tique vis-à-vis de la poli­tique améri­caine ont con­duit les lecteurs à la méfi­ance vis-à-vis des médias tra­di­tion­nels et à leur réin­for­ma­tion par leurs pro­pres moyens sur inter­net. En France, la presse tra­di­tion­nelle, ultra-sub­ven­tion­née (par l’É­tat comme par Google), ne peut se van­ter de meilleurs résul­tats et sem­ble suiv­re, irrémé­di­a­ble­ment, la même pente.

Dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’O­jim

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).