Les médias américains à l’heure du Spygate. Première partie

Ini­tiale­ment démoral­isés par l’incapacité du pro­cureur Mueller à inculper Trump, sa famille, ses amis, anéan­tis par les sondages qui mon­trent que les améri­cains ne veu­lent plus enten­dre par­ler du « Rus­si­a­gate », paniqués par les con­séquences à venir du récent « Spy­gate » lancé par le Min­istre de la Jus­tice William Barr con­tre le car­tel du Ren­seigne­ment, les grands médias améri­cains se sont trans­for­més en bunker dudit car­tel, atten­dant un mir­a­cle. Le 29 mai 2019, Mueller vient de leur offrir un dou­ble impeach­ment sur un plateau : celui de Barr, et celui de Trump. Pourquoi ?