Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les bonnes audiences de Zemmour donnent des sueurs froides au Rassemblement National

12 février 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Les bonnes audiences de Zemmour donnent des sueurs froides au Rassemblement National

Les bonnes audiences de Zemmour donnent des sueurs froides au Rassemblement National

Le Point, dans ses “indiscrets” du 6 février 2020, nous révèle que le Rassemblement National semble gêné par Zemmour. Son discours trop “radical” séduirait les militants qui souhaitent voir le RN se positionner dans la même ligne. La gêne est d’autant plus forte que l’audience de Zemmour ne cesse de progresser et se confirmer depuis le lancement de son émission “Face à l’info”.

Des militants RN “accros” à Zemmour

La con­fi­dence vient d’un haut cadre du RN : “Nos mil­i­tants sont accros à son émis­sion quo­ti­di­enne sur CNews. Ils se délectent de ses dia­tribes sur l’immigration, l’islam et le grand rem­place­ment.”. Ces mêmes mil­i­tants trou­vent le dis­cours du par­ti “trop tim­o­ré” et aimeraient le voir aller “aus­si loin que lui”. Ce cadre con­fesse d’ailleurs “essay­er de vari­er les thèmes et d’être un min­i­mum, respon­s­ables (?)”, comme si même au RN, il ne fal­lait surtout pas “faire le jeu” du polémiste.

Pour­tant, comme le rap­pelle Valeurs Actuelles, au moment des élec­tions européennes de 2019, le par­ti de Marine Le Pen ne sem­blait pas si dérangé par le per­son­nage. BFMTV avait effec­tive­ment révélé que Zem­mour avait été approché pour fig­ur­er en troisième posi­tion sur la liste, ce qu’il avait décliné. Mais cela n’empêche pas les mil­i­tants de con­tin­uer à exprimer de fortes sym­pa­thies pour lui et au prob­a­ble dés­espoir du RN, ils n’ont pas fini d’entendre par­ler du jour­nal­iste puisqu’il con­tin­ue ses bonnes audi­ences sur CNews.

Zemmour confirme ses bonnes audiences

Comme nous vous l’avions déjà révélé en novem­bre 2019 puis en jan­vi­er 2020, les audi­ences de l’émission de Zem­mour surper­for­ment celles habituelle­ment réal­isées par la chaîne.

La ten­dance vient encore de se con­firmer avec son émis­sion du 4 févri­er qui était en tête des audi­ences des chaînes d’information en con­tinu alors que Christophe Cas­tan­er était dans le même temps, l’invité de Ruth Elkrief sur BFM TV.

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.