Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le bobard de l’AFP sur la Manif pour Tous italienne
Publié le 

10 février 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le bobard de l’AFP sur la Manif pour Tous italienne

Le bobard de l’AFP sur la Manif pour Tous italienne

Après la Manif pour Tous en France, l’AFP n’a pas perdu ses bonnes habitudes.

Same­di 6 févri­er, les Ital­iens man­i­fes­taient à Rome con­tre le pro­jet de loi accor­dant aux cou­ples homo­sex­uels le droit de se mari­er et d’adopter des enfants. Comme à chaque fois, la bataille des chiffres a fait rage pour décompter le nom­bre de per­son­nes réu­nies ce jour-là au Cir­co Mas­si­mo.

Sauf que cette fois, les médias français et en par­ti­c­uli­er l’AFP n’ont même pas pris la peine de se pencher sérieuse­ment sur les chiffres, bal­ancés dans le but de min­imiser la par­tic­i­pa­tion des Ital­iens à cette man­i­fes­ta­tion. Dès 8h22, l’AFP pub­li­ait une dépêche annonçant que « quelques mil­liers » d’I­tal­iens défi­laient con­tre le mariage gay. Au-delà du grotesque « quelques mil­liers », l’émis­sion I‑Média sur TV Lib­ertés a très juste­ment noté qu’à 8h22… la man­i­fes­ta­tion n’avait pas encore com­mencé !

Il fau­dra atten­dre 22h30 pour que l’a­gence pub­lie une nou­velle dépêche, par­lant cette fois de « dizaines de mil­liers » de per­son­nes. Une par­tic­i­pa­tion tou­jours min­imisée mais surtout pub­liée très tard, après l’heure lim­ite d’im­pres­sion des prin­ci­paux quo­ti­di­ens papiers…

TF1 et France 2 par­leront égale­ment de « plusieurs mil­liers » de man­i­fes­tants. De son côté, France 3 se mon­tr­era plus sournois en annonçant « quelques dizaines de mil­liers » et en ajoutant aus­sitôt que « les organ­isa­teurs en attendaient un mil­lion ».

Comme l’a analysé Jean-Yves Le Gal­lou sur TVL, le Cir­co Mas­si­mo où se tenait le rassem­ble­ment était pour­tant archi-comble. Ain­si, au vu des images, on peut certes pren­dre avec méfi­ance l’an­nonce des organ­isa­teurs (1 mil­lion), sans doute un brin exagérée, mais il est une évi­dence que ce jour-là, les défenseurs de la famille tra­di­tion­nelle étaient bien quelques cen­taines de mil­liers et non quelques dizaines de mil­liers.

À not­er que ni l’AFP ni les autres médias n’ont don­né les dif­férentes esti­ma­tions comme cela se fait générale­ment (chiffre selon la police, chiffre selon les organ­isa­teurs). Ils se sont con­tentés d’a­vancer des chiffres man­i­feste­ment en deçà de la réal­ité sans citer aucune source. Un « bobard cal­culette » bril­lam­ment décor­tiqué par l’émission I‑médias.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision